Nouvelles
Un fluorescent ça se recycle aussi
October 1, 2012

Un tube fluorescent… 20 000L d’eau contaminé : Agissons !
Selon la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) le mercure fait partie de la liste des substances toxiques.Environnement Québec souligne que «un tube fluorescent contient suffisamment de mercure (environ 20 milligrammes) pour contaminer environ 20 000 litres d'eau potable»[i] Les entreprises électriques A&R Ltée passent à l’action afin de protéger l'environnement et la santé humaine en proposant le recyclage ou l'élimination sécuritaire des produits contenant du mercure.



[i] Le mercure dans l’environnement (2004-02-04), sur le site Environnement Canada. Consulté le 23 sept. 2008. http://www.ec.gc.ca/MERCURY/SM/FR/sm-mcp.cfm

Programme de récupération et de valorisation des lampes au mercure, le 1er octobre, on recycle !

À compter du 1er octobre le programme RecycFluo de récupération et valorisation des lampes au mercure du Québec s’étend au secteur institutionnel, commercial et industriel (ICI).

Le Programme s’applique à toutes les lampes au mercure, incluant : les tubes fluorescents, les lampes fluocompactes (LFC) ainsi que les autres types de lampes au mercure : les lampes à décharge à haute intensité (DHI), à vapeur de sodium à haute et basse pression, les lampes à vapeur de mercure et aux halogénures métalliques, etc.

Le programme se financera par les écofrais perçus lors de la vente de chaque nouvelle lampe au mercure sur le territoire québécois. Ceux-ci varient selon le type de lampe :

Tableau des écofrais

Catégorie de lampes

Écofrais par unité

Tubes fluorescents de 2 pi. et moins

0,30 $

Tubes fluorescents de 2 à 4 pi.

0,50 $

Tubes fluorescents de plus de 4 pi.

1,00 $

Lampes fluocompactes

0,20 $

Lampes à décharge à haute intensité et autres types de lampe au mercure

1,10 $

La première déclaration de ventes et la première remise des écofrais à l’Association des Producteurs Responsables (APR) devront se faire avant la fin du mois de novembre 2012 pour les ventes enregistrées en octobre. Sont exclues jusqu’au 14 juillet 2013, les lampes au mercure en tant que « composante » des luminaires et appareils d’éclairage.

En conséquence, les écofrais ne s’appliquent qu’aux lampes au mercure vendues séparément des luminaires ou d’autres produits, comme les lampes de rechange.

Pour plus d’informations, lire l’article consacré à ce sujet dans la revue
Électricité Québec en page 50 ou prendre contact avec le coordonnateur du programme, M. Richard E. Ranger au 450 297-2895.

Droits d'auteur 2010 - 2018 Entreprises Électriques A&R Ltée / Conception et hébergement ICO Technologies .